Les mouvements
Les peintures luminescentes
L'étanchéité d'une montre

Les mouvements :

Les montres se classent en deux grandes catégories selon le mouvement qui les animent : 
Les montres à quartz : à pile, solaires, radio pilotées, autoquartz
Les montres mécaniques : à remontage manuel ou à remontage automatique

Les différents types de mouvements

Mouvement mécanique à remontage manuel :

Un mouvement est constitué des éléments mécaniques donnant l'unité de temps. L'échappement régule l'énergie emmagasinée dans le barillet ou dans la montée du poids. Le barillet contient un ressort, remonté manuellement par l'intermédiaire de la tige de remontoir, et qui stocke l'énergie mécanique du mouvement.

La source d'énergie de la montre mécanique est le RESSORT qui sert à faire tourner le TRAIN DE ROUAGE. Le tout régulé par un système régulateur appelé l'ÉCHAPPEMENT.

Le nombre de rubis synthétiques, choisis pour leur dureté, constitue un des facteurs de qualité du mouvement de la montre.

Leur utilisation permet de réduire les frottements mécaniques et apporte ainsi une meilleure fluidité dans la rotation des rouages et des autres éléments.

Mouvement mécanique à remontage automatique :

Les montres mécaniques portent l’appellation automatique quand le mouvement du poignet permet l’armage du ressort moteur.
La masse oscillante bouge grâce au mouvement du porteur.
Sa rotation fait tourner des roues et tend le ressort.

Mouvement à quartz :

Les montres à quartz fonctionnent grâce à une énergie électrique alimentant un circuit.
La source utilisée est soit une pile à oxyde d’argent (1,55 volts) soit au lithium (3 volts), elle peut également être un accumulateur pour les montres Kinetic et solaires. Une combinaison de pièces électroniques et mécaniques constitue le mouvement. 
L’organe régulateur est le quartz.

Mouvement autoquartz tel que le mouvement Kinetic® de chez SEIKO :

Les montres autoquartz sont des montres à quartz sans pile ayant un système générateur d'électricité intégré.

 

Les peintures luminescentes

À l'origine, il existait deux type de peintures luminescentes :

• L’une à excitation interne :

Le procédé dit d’excitation interne utilise la combinaison d’une substance radioactive et d’une substance fluorescente. La loi a interdit son utilisation depuis le 1er Janvier 2002 car il entraîne des risques de radiation (minimes).

• L’autre à excitation externe :

Le LUMIBRITE est un matériau luminescent à excitation externe.
Procédé écologique et sain pour le corps humain, il ne contient pas de substances radioactives.

Il est à noter que le temps nécessaire pour obtenir une intensité lumineuse suffisante varie en fonction du type, de la distance de la source lumineuse et de la durée d’exposition. L’intensité diminue avec le temps. C’est la différence fondamentale entre le LUMIBRITE et les peintures à excitation interne qui émettent une lumière à une intensité constante.

L'étanchéité d'une montre

En horlogerie, l'étanchéité d'une montre est définie par sa résistance à la pression. le degré d'étanchéité peut être exprimé de 3 façons en mètres (m), en pieds (ft) ou en atmosphères (atm).

Voici le tableau récapitulatif de ce qu'il est possible de faire avec une montre selon son niveau d'étanchéité :